Quand Gregg Araki clippait un morceau A(ss)(c)id des Micronauts

En 1999, Gregg Araki, deux ans après son monumental Nowhere est appelé par les deux français de The Micronauts (soit Christophe Monier et George Issakidis à l’époque) pour clipper leur salace pépite discoïde « The Jag ». Probablement dans la même inspiration que son semi raté mais sympatoche Splendor, le réalisateur transforme une supérette en graveleuse boîte remplie de recoins et d’invitations au péché.

Disco+acid house+drogue de synthèse= tout 1999 en moins de 4 minutes.

A noter qu’une version remasterisée par Monier est ressortie en 2012.