A Void: Make Grunge Great Again

/

Ces dernières années,  l’héritage grunge est ré-apparu à un endroit pour le moins étonnant:  dans la scène rap US chez une génération de nerds tatoués jusqu’aux yeux et nourris aux suggestions YouTube.  La musique à guitare saturée et mélodique était, elle, réduite à quelques samples épars et visages sur des t-shirts fac-similés de l’âge d’or du rock crié . Mais les choses bougent (un peu), probablement car  on re-découvre avec bonheur, en plein chamboulement sociétal, la place des femmes dans ce mouvement et les super disques qui allaient avec (ceux de Babes in Toylands, Hole, L7, Daisy Chainsaw ou Lunachicks). 

Le trio A Void tombe donc à point nommé pour ouvrir une nouvelle voie à une musique bruyante et accrocheuse, nourrie aux mélodies du classic rock, au minimalisme punk et à une vulnérabilité teintée de colère qui respire la sincérité. Leur dernier clip,  illustrant le bien nommé Sad Events Reoccur, est un CV assez idéal du groupe, un alliage son et images qui s’inscrit dans la tradition grunge par excellence mais en offre un reboot crédible et fun. Leur dernier album date de 2018 mais, hey surprise, il n’a pas pris à une ride. Et laisse entendre une des voix les plus cool entendue ces derniers temps dans le genre. Ne vous privez pas.

 

 

Comme d’habitude, je leur ai demandé de m’envoyer quelques uns de leurs coups de coeur récents.

 

CAMILLE

Musique:

 

Il y a un peu plus d’un an j’ai découvert le groupe Citris par hasard sur Instagram et je ne m’en suis toujours pas remise, coup de cœur musical. C’est un groupe New Yorkais mené par Angelina Torreano, compositrice de génie qui mélange grunge, pop, indie, prog.J’ai écouté en boucle leur premier album, Panic At Hampton Bay avant de découvrir le second, Delusions Of Glamour. Ces deux albums sont des chefs d’œuvre absolus où l’on a envie de sauter aucun morceau!

 

J’ai vu le groupe Sorry pour la première fois juste après que nous nous soyons installés à Londres. C’était un petit concert au Windmill, Brixton, un bar de Londres où beaucoup de nouveaux groupes se font découvrir. Je suis tombée amoureuse de leurs morceaux, surtout celui ci. J’ai dû les voir une douzaine de fois en concert depuis, dont une au 100 club où ils faisaient la première partie de Thurston Moore et lui ont complètement volé le show!

Film:

A chaque fois que je vais à la poste, AJ, l’un des postiers qui y travaille, me recommande des films à voir ou de la musique à écouter. Plusieurs fois il m’a dit de regarder Ma vie de Courgette, un film d’animation français. Lorsque j’ai eu finalement l’occasion de le voir j’ai été très touchée par ce film.

 

MARIE

Musique:

Je citerais, dans les œuvre qui m’ont vraiment marquées récemment, le dernier EP de Gang et le nouvel album de Black Country, New Road.

Dans un genre différent, j’ai beaucoup écouté les derniers albums de Tyler, The Creator ces dernières années.

Difficile de réduire mes goûts musicaux à quelques artistes, mais disons aussi que je viens d’influences assez fortes de post hardcore, neo-metal et emo fin des années 90, 00’s

Cinéma :

Un de mes films préférés serait Dancer in The Dark par Lars Von Trier, un réalisateur que j’aime beaucoup.

AARON

Musique:

J’ai découvert Kills Birds sur Spotify. Spotify découvre beaucoup de musique pour moi.

Jamie Lenman. J’aime tout ce qu’il fait. J’aime sa moustache. Tout comme Nietzche, il m’a inspiré à me faire pousser la mienne.

Article Précédent

Les chiottes de bar me manquent

Prochain article

"Mon métier est en train de disparaître"