[PLAYLIST] On a retrouvé la feuille de route du rap intello américain

Une des choses à retenir de la décennie qui vient de se terminer est probablement l’étrange inversion des courants principaux et alternatifs dans le rap américain. Ainsi, on a vu d’un côté des outsiders qui infiltrent avec succès la musique mainstream (Gucci Mane, Young Thug) pour se positionner aux côtés de têtes de gondole qui font de leurs expérimentations et leurs excentricités des arguments commerciaux (Kanye West, Tyler The Creator). Et de l’autre, une scène dite rap underground qui a tenté de percer le plafond de verre de la musique indépendante pour réussir un hold up commercial de manière plus ou moins vaine (« plus » étant probablement incarné par Run the Jewels et « moins » par Death Grips).

La formation qui aura finalement re-distribué les cartes à l’aube des années 2010 est bien Odd Future. Trois de ses membres, Tyler The Creator (donc), Earl Sweatshirt et Franck Ocean ont redéfini les cadres de ce que peut (et doit) être le « rap » et le « r’n’n’b ». Leurs visées, esthétiques, conceptuelles et commerciales sont assez variées pour drainer derrière eux toute une génération assez libre pour se réclamer autant de 808 & Heartbreaks que de Miles Davis ou Black Flag, sans pour autant se prétendre une alternative à quoi que ce soit. Voici une petite sélection d’artistes qui naviguent dans les marges entre références historiques, expérimentations sonores et ambitions mélodiques assumées…

INJURY RESERVE

 

BLIMES & GAB 

PIVOT GANG

MIKE

QUELLE CHRIS

BILLY WOODS

SPORTING LIFE

DEEM SPENCER 

CALEB GILES