La lumière au bout du VOLCAN

Le bordelais VOLCAN est un artisan discret quoiqu’essentiel de la scène synth wave/dark wave actuelle, notamment aux côtés de son quasi binôme HØRD. On retrouve les deux musiciens ici sur Glaze, nouveau titre surprise cuisiné en collaboration avec l’américain Rich Kepler (GL4M).

Ce nouveau single, né sur un nid de vipères (selon l’un de ses auteurs) laisse paradoxalement entrer la lumière. Glaze, avec ses vocalises brumeuses parlées qui alternent masculin/féminin, évoquent un Elli & Jacno d’après la pandémie produit par John Carpenter. C’est grâce à ses dissonances (signature sonore de la musique de VOLCAN si je ne m’abuse) que le morceau évite les travers de l’autoroute pour BO de jeux vidéos bêtas et touchent à la même forme de désespoir béat qu’on a aimé dans les premiers M83. Si les ténors de la synth wave avaient écouté un peu plus Fugazi et Sonic Youth et un peu moins Metallica et Daft Punk, on aurait sûrement des disques plus intéressants au bout du tunnel (mais ce n’est que mon avis hein).

Quoiqu’il en soit, déguster ce délicieux donut au cyanure rendra probablement votre journée un peu meilleure.

 

Il y aura un nouveau VOLCAN en septembre chez Objet Trouvé. Par ailleurs, vous pouvez aussi écouter ce très chouette remix de Blackmail.

Plus de musique sombre et synthétique:

VOLCAN

HØRD

GL4M

Article Précédent

Amandine Urruty: plaidoyer pour un imaginaire décomplexé

Prochain article

Playlist "Significant Youth/ Le Silence selon Manon" de Benjamin Fogel